Rhumatologue

Écrit par les experts Ooreka

En cas de suspicion d'arthrite, consultez un rhumatologue.

La rhumatologie est une discipline médicale spécialisée dans la prise en charge des maladies affectant le squelette, les articulations, les muscles, les ligaments et les tendons.

Les rhumatologues sont donc en principe les thérapeutes les plus à même de diagnostiquer les arthrites, quelles qu'elles soient.

Rhumatologue : le spécialiste en cas d'arthrite

Le rhumatologue, en tant que spécialiste, dispose d'une formation qui lui permet de diagnostiquer les arthrites :

  • qui peuvent paraître suspectes,
  • ou qui n'ont pas été détectées par un médecin généraliste.

Il posera plus aisément qu'un médecin traitant un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde, de spondylarthrite ankylosante, d'arthrite septique, ou d'arthrite microcristalline.

De plus, le rhumatologue possède souvent du matériel radiologique, ce qui lui permet :

  • de réaliser des examens sur place,
  • et de poser un diagnostic en disposant de plus d'informations.

À noter : les généralistes, qui travaillent en collaboration avec différents spécialistes, peuvent orienter leurs patients vers un rhumatologue situé près de chez eux.

Préparer sa consultation chez le rhumatologue

Lorsqu'un médecin généraliste adresse un patient à un confrère rhumatologue, c'est généralement qu'il a des doutes sur la pathologie dont souffre le malade.

Pour arriver à un diagnostic fiable, outre les examens complémentaires, le rhumatologue va s'intéresser à de nombreux détails auxquels on ne sait pas toujours répondre si on n'y est pas préparé.

Voici donc les éléments à rapporter au rhumatologue pour que la consultation soit profitable :

  • vos antécédents :
    • personnels,
    • médicaux,
    • familiaux,
  • la liste détaillée des symptômes perçus :
    • l'origine exacte et précise de la douleur : hanche, fesse, et bassin ne sont pas la même chose, par exemple,
    • le type de douleur ressenti : douleur perçante, en coup de poignard, type décharge électrique, constante, fugace, etc.,
    • quels mouvements augmentent ou au contraire soulagent la douleur,
  • la liste des traitements prescrits ou entrepris en automédication avec le plus de précision possible :
    • nom du ou des médicaments,
    • posologie,
    • résultats (amélioration ou non).

Si votre rhumatologue en prend le temps, il vous laissera lui exposer les différents éléments dont vous disposez.

À noter : les rhumatologues apprécient peu que l'on tente des thérapies douces (acupuncteur, naturopathe) avant de venir les consulter, tenez-en compte.

Prescription du rhumatologue si l'arthrite est identifiée

Une fois le diagnostic d'arthrite posé, le rhumatologue, s'il n'a pas besoin de données supplémentaires, fait une prescription à son patient.

Dans les cas les moins graves, la prescription consiste habituellement en un traitement antalgique et anti-inflammatoire.

En fonction de l'avancée de la maladie et de la spécificité de celle-ci, le traitement pourra varier (également en cas de complications).

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marie- hélène etoc

psychothérapie , sophrologie , gestion du stress . | psy morbihan-formatrice control feeling

Expert

dr hédi belhoula

méd. gle, méd. de famille, homéo, phyto, mct | cabinet médical

Expert

thomas lagrange

ostéopathe à montpellier, quartier antigone | thomas lagrange ostéopathe

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !