Sommaire

 

Les signes cliniques de l'arthrite.

Les signes cliniques communs à toutes les arthrites sont ceux de l'inflammation.

Chaque arthrite présente ensuite :

  • des symptômes qui lui sont propres,
  • et une évolution spécifique, susceptible de varier en fonction des individus.

Arthrite : les symptômes de l'inflammation

En tant qu'inflammations articulaires, les arthrites présentent toutes des symptômes inflammatoires :

  • une rougeur,
  • de la chaleur,
  • un œdème,
  • de la douleur.

La douleur inflammatoire se caractérise par trois aspects essentiels :

  • une augmentation de la douleur en fin de nuit entraînant le réveil,
  • une raideur matinale de plus d'¼ d'heure et pouvant atteindre plusieurs heures,
  • une amélioration partielle à l'activité.

Dans tous les cas, on observe une douleur articulaire et parfois musculaire (tendineuse) : le plus souvent, la raideur articulaire associée rend la mobilité de la zone atteinte plus difficile.

Les symptômes selon les grands types d'arthrites

En dehors des signes communs à toutes les arthrites, les symptômes de l'arthrite varient en fonction de la classe arthritique.

Arthrites aseptiques : tous les symptômes observés

Les arthrites aseptiques regroupent un grand nombre d'inflammations qui peuvent être très diverses.

Ainsi, les symptômes dépendront entièrement de l'arthrite en question :

arthrite ASEPTIQUE : SYMPTÔMES

TYPES D'ARTHRITE ASEPTIQUE SYMPTÔMES
Polyarthrite rhumatoïde
  • Inflammation de plus de 4 articulations : poignets, chevilles, phalanges sauf la plus éloignée, l'inter-phalangienne distale (IPD).
  • Dérouillage matinal de plus d'½ heure.
  • Douleur subaigüe de plus de 3 mois.
  • Douleur bilatérale et symétrique.
  • Douleur cervicale inflammatoire (dans plus de 30 % des cas).
  • Nodules éventuels au niveau des articulations.
  • Pannus (épaississement de la membrane synoviale), spécifique à la PR.
  • Déformations ostéo-articulaires.
Rhumatisme articulaire aigu
  • Polyarthrite des grosses articulations (genoux, coudes, épaules, poignets, chevilles).
  • Arthrites mobiles (la douleur ne reste pas plus de 5 jours par articulation).
  • Arthrites passagères (3 à 10 jours).
  • Augmentation de volume des articulations.
  • Fièvre.
Spondylarthrite ankylosante
  • Débute par une oligoarthrite asymétrique au niveau des membres inférieurs.
  • Douleurs au bassin, à l'arrière des cuisses.
  • Atteinte des hanches qui peut gêner la marche.
  • Douleurs qui augmentent en fin de nuit, le matin et le soir.
  • Inflammation qui progresse de bas en haut le long de la colonne vertébrale.
Arthrite psoriasique
  • Arthrite inaugurale de l'IPD d'un doigt caractéristique.
  • Arthrite des articulations des doigts, pieds et/ou genoux.
  • Il peut s'agir d'une monoarthrite, d'une oligoarthrite ou d'une polyarthrite, toujours asymétrique.
  • Douleur matinale.
  • Psoriasis associé.
  • Fièvre légère.
Arthrite réactionnelle
  • Arthrite qui survient au moins une semaine après une infection
  • Membres inférieurs des mains (doigts) et des poignets touchés.
  • Disparition en quelques semaines.
Arthrite chronique juvénile (maladie de Still)
  • Oligo ou polyarthrite.
  • Fièvre intermittente parfois supérieure à 39 °C.
  • Éruptions cutanées discrètes aux pics de fièvre.
  • Augmentation de volume des ganglions (adénopathie), de la rate (splénomégalie).
  • Douleurs abdominales et/ou thoraciques.

Psoriasis

Article

Lire l'article Ooreka

Les symptômes des arthrites septiques

Les arthrites septiques présentent les caractéristiques suivantes :

  • il s'agit de monoarthrites (souvent du genou) lorsqu'elles sont bactériennes : elles sont généralement dues au staphylocoque doré,
  • ce sont des arthrites oligo ou polyarticulaires lorsqu'elles sont virales,
  • l'articulation est gonflée, chaude et très rouge,
  • la douleur survient rapidement et entraîne une impotence fonctionnelle (les mouvements deviennent impossibles),
  • une fièvre, due à l'infection, entraîne des frissons.
Lire l'article Ooreka

Arthrites microcristallines : les symptômes habituels

Les arthrites microcristallines provoquent :

  • des crises arthritiques extrêmement douloureuses,
  • un gonflement rapide des tissus proches de l'articulation enflammée,
  • une réduction rapide du gonflement,
  • parfois une fièvre modérée.

Une goutte est souvent monoarticulaire mais, en cas d'aggravation ou de forme sévère, elle peut devenir oligo ou polyarticulaire.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Symptômes & diagnostic

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider