Arthrite et symptômes

Écrit par les experts Ooreka

Les signes cliniques de l'arthrite.

Les signes cliniques communs à toutes les arthrites sont ceux de l'inflammation.

Chaque arthrite présente ensuite :

  • des symptômes qui lui sont propres,
  • et une évolution spécifique, susceptible de varier en fonction des individus.

Arthrite : les symptômes de l'inflammation

En tant qu'inflammations articulaires, les arthrites présentent toutes des symptômes inflammatoires :

  • une rougeur,
  • de la chaleur,
  • un œdème,
  • de la douleur.

La douleur inflammatoire se caractérise par trois aspects essentiels :

  • une augmentation de la douleur en fin de nuit entraînant le réveil,
  • une raideur matinale de plus d'¼ d'heure et pouvant atteindre plusieurs heures,
  • une amélioration partielle à l'activité.

Dans tous les cas, on observe une douleur articulaire et parfois musculaire (tendineuse) : le plus souvent, la raideur articulaire associée rend la mobilité de la zone atteinte plus difficile.

Attention ! Certaines arthrites entraînent de la fatigue et de la fièvre, notamment en cas de foyer infectieux.

Les symptômes selon les grands types d'arthrites

En dehors des signes communs à toutes les arthrites, les symptômes de l'arthrite varient en fonction de la classe arthritique.

Arthrites aseptiques : tous les symptômes observés

Les arthrites aseptiques regroupent un grand nombre d'inflammations qui peuvent être très diverses.

Ainsi, les symptômes dépendront entièrement de l'arthrite en question :

arthrite ASEPTIQUE : SYMPTÔMES

TYPES D'ARTHRITE ASEPTIQUE SYMPTÔMES
Polyarthrite rhumatoïde
  • Inflammation de plus de 4 articulations : poignets, chevilles, phalanges sauf la plus éloignée, l'inter-phalangienne distale (IPD).
  • Dérouillage matinal de plus d'½ heure.
  • Douleur subaigüe de plus de 3 mois.
  • Douleur bilatérale et symétrique.
  • Douleur cervicale inflammatoire (dans plus de 30 % des cas).
  • Nodules éventuels au niveau des articulations.
  • Pannus (épaississement de la membrane synoviale), spécifique à la PR.
  • Déformations ostéo-articulaires.
Rhumatisme articulaire aigu
  • Polyarthrite des grosses articulations (genoux, coudes, épaules, poignets, chevilles).
  • Arthrites mobiles (la douleur ne reste pas plus de 5 jours par articulation).
  • Arthrites passagères (3 à 10 jours).
  • Augmentation de volume des articulations.
  • Fièvre.
Spondylarthrite ankylosante
  • Débute par une oligoarthrite asymétrique au niveau des membres inférieurs.
  • Douleurs au bassin, à l'arrière des cuisses.
  • Atteinte des hanches qui peut gêner la marche.
  • Douleurs qui augmentent en fin de nuit, le matin et le soir.
  • Inflammation qui progresse de bas en haut le long de la colonne vertébrale.
Arthrite psoriasique
  • Arthrite inaugurale de l'IPD d'un doigt caractéristique.
  • Arthrite des articulations des doigts, pieds et/ou genoux.
  • Il peut s'agir d'une monoarthrite, d'une oligoarthrite ou d'une polyarthrite, toujours asymétrique.
  • Douleur matinale.
  • Psoriasis associé.
  • Fièvre légère.
Arthrite réactionnelle
  • Arthrite qui survient au moins une semaine après une infection
  • Membres inférieurs des mains (doigts) et des poignets touchés.
  • Disparition en quelques semaines.
Arthrite chronique juvénile (maladie de Still)
  • Oligo ou polyarthrite.
  • Fièvre intermittente parfois supérieure à 39 °C.
  • Éruptions cutanées discrètes aux pics de fièvre.
  • Augmentation de volume des ganglions (adénopathie), de la rate (splénomégalie).
  • Douleurs abdominales et/ou thoraciques.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Les symptômes des arthrites septiques

Les arthrites septiques présentent les caractéristiques suivantes :

  • il s'agit de monoarthrites (souvent du genou) lorsqu'elles sont bactériennes : elles sont généralement dues au staphylocoque doré,
  • ce sont des arthrites oligo ou polyarticulaires lorsqu'elles sont virales,
  • l'articulation est gonflée, chaude et très rouge,
  • la douleur survient rapidement et entraîne une impotence fonctionnelle (les mouvements deviennent impossibles),
  • une fièvre, due à l'infection, entraîne des frissons.

A noter : lorsque les arthrites disparaissent d'elles-mêmes et progressivement (cela peut prendre parfois plusieurs mois), on pense à une arthrite virale.

Arthrites microcristallines : les symptômes habituels

Les arthrites microcristallines provoquent :

  • des crises arthritiques extrêmement douloureuses,
  • un gonflement rapide des tissus proches de l'articulation enflammée,
  • une réduction rapide du gonflement,
  • parfois une fièvre modérée.

Une goutte est souvent monoarticulaire mais, en cas d'aggravation ou de forme sévère, elle peut devenir oligo ou polyarticulaire.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nicolas masson

ostéopathe d.o déplacement à domicile | http://osteopatherueil.fr

Expert

salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

guy roulier

ostéopathe, posturologue, naturopathe, phyto-aroma | naturemania.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !