Arthrite et décodage biologique

Sommaire

 

Le décodage biologique des maladies permet de trouver l'origine de l'arthrite.

Pour soigner l'arthrite ou soulager ses symptômes, on complète fréquemment le traitement à base de  médicaments par un traitement naturel de l'arthrite, comme :

Lire l'article Ooreka

Décodage biologique : un message envoyé par le corps

Le décodage biologique des maladies est une thérapie brève.

Elle propose de comprendre la signification d'une maladie pour pouvoir accompagner l'organisme sur le chemin de la guérison.

Dans cette optique, l'arthrite, comme toutes les autres maladies, cherche en quelque sorte à faire passer un message qu'il convient de comprendre afin résoudre le conflit qui le sous-tend.

Comprendre le conflit émotionnel à l'origine de l'arthrite

Le décodage biologique des maladies (ou biologie totale) estime que la maladie ne frappe pas au hasard.

Elle a pour but de répondre, à un instant T, à un conflit (biochoc) ingérable pour notre corps et pour notre inconscient de manière la plus efficace possible en fonction de leurs capacités du moment.

Selon le décodage biologique, la maladie viendrait :

  • soit d'une série de chocs émotionnels répétés,
  • soit d'un important choc, unique, suffisamment important pour dépasser notre capacité d'adaptation.

Le corps, n'ayant pas le temps de s'adapter au stress auquel il est confronté, va mettre en place une solution alternative, en attendant d'avoir le temps et l'énergie pour y répondre de façon plus adaptée.

Arthrite et décodage biologique : conflit de dévalorisation

Selon cette théorie, c'est un conflit émotionnel de l'ordre de la « dévalorisation dans le geste » qui va déclencher une arthrite.

Il faudra ensuite préciser quelle est la dévalorisation exacte, en fonction de l'articulation impliquée.

Par exemple :

  • si la hanche est douloureuse, il s'agira d'un conflit d'opposition : « ne pas vouloir aller vers... » ;
  • si le genou est touché, nous aurons à faire à une dévalorisation principalement d'ordre sportif ;
  • de même pour la cheville avec une hésitation sur la direction à emprunter (un choix à faire) ;
  • l'épaule concernera une dévalorisation par rapport à son rôle de parent, à son rôle social, marital ou plus globalement à son rôle familial (par rapport aux frères, sœurs, parents, etc.) ;
  • la main concerne les gestes à faire, le manque d'adresse manuelle, la dévalorisation avec la sensation de ne pas pouvoir assumer une tâche ;
  • l'atteinte vertébrale est à préciser en fonction de la localisation exacte, mais il s'agit généralement un profond conflit de dévalorisation (atteinte centrale).

Travailler avec un thérapeute pour guérir son arthrite

Il est donc important de rechercher quel conflit de dévalorisation vient d'être vécu et en particulier dans les jours (voire les quelques heures) qui précèdent l'apparition de l'arthrite.

Si l'origine du conflit est retrouvée, effectuer un travail sur soi peut permettre de résoudre l'arthrite sans aucune autre intervention :

  • à faire seul,
  • ou idéalement accompagné par un thérapeute qualifié.

Il faut « simplement » retrouver l'origine du conflit (important, ou minime mais répété) et arriver à passer outre, à le dépasser.

Les fleurs de Bach, et notamment l'élixir de pommier sauvage (Crab Apple), peuvent constituer une aide précieuse pour surmonter la dévalorisation (qui est un de conflits les plus compliqués à résoudre) et surtout le manque d'estime de soi. Crab Apple est à prendre pur (2 gouttes) ou dilué (4 gouttes) à raison de quatre fois par jour à intervalles réguliers.

Si on y parvient, il faut se préparer à l'apparition possible d'une crise douloureuse plus importante :

  • il ne faut pas s'en inquiéter : c'est dans ce cas le corps qui travaille à la résolution du conflit ;
  • la durée de cette inflammation est proportionnelle à l'intensité du choc émotionnel initial.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Symptômes & diagnostic

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider