Sommaire

 

L'arthrite dentaire : une forme d'arthrite méconnue.

L'arthrite peut concerner :

  • les doigts des mains et des pieds,
  • le genou,
  • la hanche,
  • le dos,
  • le pied et la cheville,
  • les dents : on parle alors d'arthrite dentaire.

Arthrite dentaire : une atteinte très dangereuse

L'arthrite dentaire n'est pas souvent mentionnée.

Pourtant, il s'agit d'une arthrite extrêmement dangereuse, due à l'inflammation du ligament de la racine de la dent (ligament alvéolo-dentaire) : elle évolue généralement en abcès dentaire.

Comme elle concerne un ligament, il ne s'agit pas à proprement parler d'une arthrite (inflammation d'une articulation).

Elle conserve toutefois cette appellation.

Une origine infectieuse pour ce type d'arthrite

L'arthrite dentaire est souvent d'origine infectieuse, mais ce n'est pas systématiquement le cas.

Il s'agit de l'inflammation du ligament de la racine dentaire ou de l'inflammation de la pulpe de la dent qui peut survenir à n'importe quel âge.

Elle peut découler :

  • d'une mauvaise hygiène bucco-dentaire,
  • d'une carie,
  • d'une prothèse mal posée et victime de microtraumatismes répétés,
  • d'un déséquilibre de l'occlusion (mauvais emboîtement entre les dents de la mâchoire supérieure et celles de la mâchoire inférieure, ce qui provoque également une parodontite) ;
  • d'un traumatisme entraînant l'obturation du canal dentaire (où circulent les vaisseaux sanguins irriguant la dent),
  • d'un traumatisme chimique dû à une utilisation excessive d'acide arsénieux, autrefois utilisé pour la dépulpation dentaire,
  • d'une intoxication sanguine.

Symptômes arthrite dentaire : douleur et mauvaise haleine

L'arthrite dentaire se manifeste par des symptômes assez clairs :

  • une douleur dentaire évoluant par vagues avec des crises aigües,
  • une sensation de mauvaise occlusion dentaire,
  • une haleine fétide,
  • une sensation de mobilité de la dent, comme si elle allait tomber.

Le diagnostic d'arthrite dentaire est confirmé par des radios panoramiques.

Attention aux complications : le déchaussement

À la longue, les ligaments vont être affectés, ce qui va peu à peu déboucher sur un déchaussement des dents.

En effet, le ligament touché, enflammé, augmente de volume et va progressivement :

  • user la dent,
  • détruire la dent,
  • déchausser la dent.

Prévention de l'arthrite dentaire : brossage des dents

Il est facile d'échapper à l'arthrite dentaire en se brossant régulièrement les dents. Par ailleurs, pour assainir la bouche (et même purifier l'ensemble de l'organisme), on peut pratiquer l'oil pulling, c'est-à-dire un bain de bouche à l'huile de sésame ou à l'huile de coco.

Il ne faut pas hésiter non plus à se rendre régulièrement chez son dentiste pour traiter toute carie éventuelle qui pourrait ensuite dégénérer en arthrite dentaire.

En cas de prothèse inadaptée, n'hésitez pas à retourner voir le spécialiste pour qu'il ajuste au mieux l'appareillage de façon à éviter toute complication.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider