Sommaire

La vitesse de sédimentation est un marqueur biologique de l'inflammation. Elle varie aussi de façon physiologique mais elle peut être modifiée dans certaines pathologies. On vous en parle dans le détail dans cet article !

Vitesse de sédimentation : définition 

Le sang est composé :

  • de plasma, partie liquide riche en protéines ;
  • d'une partie solide composée de cellules sanguines (globules rouges, globules blancs, plaquettes).  

La vitesse de sédimentation, ou VS, est un marqueur de l'inflammation de biologie courante. La mesure de la VS est réalisée en laboratoire d'analyses médicales, de préférence à jeun.

La mesure est réalisée sur un échantillon de sang prélevé au pli du coude, dans un long tube gradué qui contient un anticoagulant. Le tube est laissé à la verticale de façon à laisser décanter les différentes particules sanguines. Les éléments solides se séparent du plasma et descendent au fond du tube (ils sédimentent).

La VS mesure la distance parcourue par ces éléments sanguins pendant 1 heure (on parle de la VS1ère heure) ou pendant 2 heures (on parle de la VS2ème heure).  Le résultat est exprimé en millimètres, il correspond à la hauteur de la colonne de plasma présente au-dessus des cellules sanguines au fond du tube (hauteur du précipité). Il est interprété en tenant compte des autres résultats d'analyse comme la CRP, le fibrinogène, et la numération sanguine.

Valeurs normales de la vitesse de sédimentation

La VS est plus élevée chez la femme et augmente avec l'âge. On peut calculer les limites de normalité pour la VS 1ère heure (la plus informative) :

  • pour les hommes : VS = âge en années/2  ;
  • pour les femmes : VS = (âge en années + 10)/2.

On retient les valeurs de référence suivantes :

  avant 50 ans après 50 ans
Homme < 15 mm < 20 mm
Femme < 20 mm < 30 mm


Vitesse de sédimentation : qu'est-ce qu'une inflammation ?

Une inflammation est un ensemble de phénomènes de défense de l'organisme en réponse à une agression : agression externe (infection), agression interne par des cellules cancéreuses ou par des éléments non reconnus par l'organisme (maladie auto-immune, maladie inflammatoire).

L'organisme déclenche une cascade de réactions immunitaires, libérant des médiateurs chimiques, des protéines de l'inflammation (CRP, fibrinogène), des globules blancs (macrophages), ou encore des immunoglobulines (anticorps).

Augmentation de la vitesse de sédimentation

La vitesse de sédimentation augmente (s'accélère) de façon physiologique mais aussi dans certains états pathologiques comme l'inflammation, du fait de l'augmentation de la concentration de certaines protéines dans le sang, comme le fibrinogène ou les immunoglobulines. En effet, ces protéines, en augmentant la viscosité du sang, favorisent l'agrégation des cellules sanguines entre elles, et accélèrent ainsi leur chute dans le tube.

Augmentation physiologique de la VS

La VS augmente de façon normale :

  • avec l'âge ;
  • lors du troisième trimestre de la grossesse (augmentation du taux de fibrinogène dans le plasma) ou au cours des règles ;
  • avec la prise de certains médicaments : contraceptifs oraux, œstrogènes, méthyldopa ;
  • obésité.

Augmentation pathologique de la VS

La VS augmente dans de nombreuses pathologies :

  • infections bactériennes et parfois parasitaires, VIH, hépatite C chronique ;
  • maladies inflammatoires : maladie de Horton, lupus, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, maladie de Crohn ;
  • anémie, du fait de la baisse du taux d'hémoglobine d'où une sédimentation plus rapide des globules rouges ;
  • certains cancers, hémopathies bénignes ou malignes (Waldenström, myélome) où l'organisme produit des immunoglobulines en grande quantité, on parle de gammapathies mono et polyclonales ;
  • thrombose, nécrose (infarctus tissulaire) ;
  • insuffisance rénale chronique, syndrome néphrotique, insuffisance cardiaque, cirrhose ;
  • hyperlipidémie (triglycérides, cholestérol).

Diminution de la vitesse de sédimentation

Même si c'est un phénomène moins courant, la vitesse de sédimentation diminue dans certains cas :

  • prise de médicaments : aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens, cortisone ;
  • hyperviscosité sanguine, polyglobulie, déficit en fibrinogène, cryoglobulinémies, pathologies de l'hémoglobine ;
  • dénutrition sévère.

Utilisation de la vitesse de sédimentation

La VS est un examen facilement reproductible, peu onéreux et rapide. Autrefois prescrite en première intention par les médecins dans la recherche d'une inflammation aiguë ou chronique, elle est de moins en moins utilisée car :

  • peu spécifique, car elle peut être accélérée par d'autres causes que l'inflammation ;
  • supplantée par d'autres marqueurs comme la CRP et la procalcitonine qui varient d'une manière beaucoup plus sensible et rapide en cas d'inflammation (la VS n'augmente qu'à la 30ème heure de l'inflammation).

La VS est donc inutile dans le cadre d'un bilan systématique mais peut être prescrite lorsque le médecin suspecte une maladie inflammatoire. Elle reste en effet pertinente dans le diagnostic et le suivi de certaines pathologies inflammatoires, comme la maladie de Horton et la polyarthrite rhumatoïde.

Aussi dans la rubrique :

Symptômes & diagnostic

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider