Sommaire

Une petite boule dans le creux du genou… C’est peut-être un kyste poplité. Sans gravité, il peut tout de même être gênant ou douloureux.

On vous en dit plus sur cette pathologie.

Kyste poplité : de quoi s’agit-il ?

Appelé aussi kyste de Baker, le kyste poplité se développe dans la partie arrière du genou connue sous le nom de creux poplité :

  • Il s’agit du gonflement d’une bourse qui se remplit de liquide synovial (liquide issu de l’articulation du genou et qui joue le rôle de lubrifiant pour permettre aux articulations de glisser les unes sur les autres).
  • Selon son volume, il engendre une simple gêne ou une douleur.
  • Il peut être à l’origine d’une rigidité du genou ou même d’une impossibilité de le plier.
  • Si les choses se compliquent, la personne ayant un kyste de Baker peut ressentir une vive douleur dans le genou mais aussi voir son mollet se gonfler ou devenir rouge. Elle peut aussi avoir une sensation d’eau qui coule dans le mollet.

Les symptômes d’un kyste poplité peuvent faire penser à une atteinte plus grave comme la présence d’un caillot sanguin, un anévrisme ou encore une tumeur :

  • Si bien que le médecin peut demander des examens pour vérifier : ultrasons, rayons X ou imagerie par résonance magnétique (IRM).
  • Sinon, le diagnostic d’un kyste poplité est le plus souvent réalisé grâce à un examen physique.

Quelles sont les causes d'un kyste poplité ?

Quand l’articulation de genou produit trop de liquide synovial, cela peut engendrer la survenue d’un kyste de Baker :

  • lors d’une inflammation du genou,
  • lors de la déchirure du cartilage,
  • lors d’une lésion au niveau du ménisque,
  • lors d’une insuffisance musculaire,
  • lors de problèmes d’arthrite.

Kyste poplité : comment le traiter ?

Dans certains cas, le kyste poplité se résorbe tout seul, sans que rien ne soit fait. Par contre, s’il persiste, différentes options sont envisageables :

  • La prise de médicaments : injection de cortisone dans le genou afin de réduire la douleur et l’inflammation.
  • Le drainage du liquide synovial, à l’aide d’une aiguille que le médecin insère dans l’articulation du genou.
  • La pose de glace, une compression pour réduire l’enflure.

Le médecin s’attache à traiter la cause du kyste, pour éviter qu’il ne revienne :

  • S’il s’agit d’une déchirure du cartilage, une opération chirurgicale peut s’avérer nécessaire.
  • Si de l’arthrite est associée à la présence du kyste, alors son traitement fera disparaitre le problème. Le médecin propose dans ce cas :
    • de suivre le protocole « GREC » (glace, repos, élévation, compression) pour réduire la douleur et le gonflement de l’articulation,
    • de prendre des anti-inflammatoires,
    • ou encore de réduire l’activité physique.

Pour aller plus loin :

  • L’arthrite du genou est une pathologie très fréquente. On vous en dit plus sur son évolution et ses conséquences.
  • Phytothérapie, aromathérapie ou encore acupuncture, ces traitements naturels peuvent aider à soulager l’arthrite.
  • Les enfants aussi peuvent être touchés par l’arthrite, on parle d’arthrite chronique juvénile (ACJ) ou d’arthrite juvénile idiopathique (AJI).

Ces pros peuvent vous aider