Sommaire

Vous avez une sorte de boule au niveau du poignet ? Il peut tout simplement s’agir d’un kyste synovial. Pas d’inquiétude, il s’agit d’une affection bénigne.

Comment se caractérise-t-elle ? Quelles sont les causes de la survenue d’un kyste synovial et comment le traiter ? On vous dit tout.

 

 

Kyste synovial : de quoi s’agit-il ?

Un kyste synovial désigne une grosseur se développant à la base d’un doigt ou au niveau du poignet :

  • Sa taille varie, allant de quelques millimètres à plusieurs centimètres.
  • Sa survenue peut être progressive ou au contraire brutale.
  • Il peut être symptomatique.
  • Il peut aussi être douloureux à la compression et limiter les mouvements (quand il est situé au poignet) ou gêner la saisie des objets (quand il est localisé au niveau des doigts).
  • Il est rempli de liquide synovial, clair et visqueux. Celui-ci sert de lubrifiant et protège de ce fait les articulations qui peuvent aisément glisser les unes sur les autres.

Quelles sont les causes du kyste synovial ?

Les facteurs à l’origine de l’apparition d’un kyste synovial sont peu connus. Mais citons les éléments suivants :

  • Une sollicitation excessive du poignet, entrainant une dégénérescence.
  • Une blessure.
  • Le vieillissement de la capsule articulaire, le tissu entourant l’articulation et dans laquelle baigne le liquide synovial.

Kyste synovial : quels traitements ?

Dans un cas sur quatre, le kyste synovial se résorbe sans traitement dans les 6 mois qui suivent son apparition. Par contre, s’il persiste, plusieurs options peuvent être proposées par le médecin. Citons :

  • La mise au repos du poignet.
  • L’écrasement, qui consiste à faire éclater le kyste par compression.
  • La ponction et l’absorption du liquide synovial, suivies d’une injection de corticoïde qui va détruire le kyste  .
  • Une excision du kyste par chirurgie ou bien par arthroscopie : ces interventions ne se justifient que s’il existe une réelle gêne, esthétique ou fonctionnelle.

Quelles complications du kyste synovial ?

Le kyste synovial est une affection sans aucune gravité mais qui peut récidiver. Les complications sont peu communes, la plus fréquente étant une raideur du poignet.

Citons également : une cicatrice inesthétique, des douleurs cicatricielles, un hématome, une infection.

Pour aller plus loin :

  • Savez-vous que les kystes peuvent se développer sur les reins, les seins ou encore les ovaires ?
  • Un kyste pilonidal se développe en bas du dos.
  • Compresses, plantes, huiles essentielles, antiseptiques… Comment soigner un kyste ?

Ces pros peuvent vous aider